Accueil > Fiches activités > Créer une mare avec les habitants dans les espaces verts de ma résidence

Fiches activités

Créer une mare avec les habitants dans les espaces verts de ma résidence

Activité Biodiversité urbaine : Créer une mare (Crédit photo : Multi'Colors)
En bref : Les participants découvrent lʼintérêt dʼune mare pour lʼenvironnement et en particulier pour la biodiversité, puis ils imaginent leur mare en la dessinant, avant dʼaccomplir le travail de terrain nécessaire à sa fabrication.

Une mare peut jouer un rôle fondamental pour notre environnement car elle limite l’érosion du sol et les inondations en retenant les eaux de pluie. Elle peut également devenir un lieu privilégié pour la découverte de la biodiversité : une mare est un concentré de vie dans quelques m2, qui peut servir de refuge à de nombreuses espèces menacées et d’abreuvoir pour beaucoup d’animaux.

La période la plus appropriée pour créer votre mare est la fin de l’été, avant les grandes pluies d’automne et d’hiver qui assureront le remplissage le plus rapide.

Pour commencer, déterminez une zone d’espace vert répondant aux critères présentés dans l’encadré ci-dessous et au niveau de laquelle vous avez l’autorisation d’intervenir.

Au moins une séance complète devra être dédiée à une présentation de l’intérêt d’une mare pour la biodiversité, tandis que la séance suivante permettra de choisir tous ensemble ce à quoi va ressembler cette mare, et de réaliser des croquis préparatoires (dessins détaillés reprenant le lieu, la forme, les dimensions, la profondeur des différentes zones, le profil,...).

La phase de terrain va prendre plusieurs séances dont les étapes sont décrites plus bas.

Choix de lʼemplacement, de la taille, de la forme et du profil de la mare

  • Choisissez un emplacement où il n’y a pas de pente, peu d’arbres (même s’il est préférable qu’elle soit ombragée aux 2/3 quelques heures dans la journée), pas de pesticides à proximité susceptibles de contaminer l’eau, et un emplacement inaccessible aux jeunes enfants (ou rendu inaccessible par la pose d’une petite barrière).
  • L’intérêt d’une mare n’est pas proportionnel à sa taille ! Avec une mare de 3 m2 (comptez 70 cm de profondeur), vous aurez beaucoup d’insectes aquatiques ; avec une mare de 6 m2 (1 mètre de profondeur), vous aurez une importante biodiversité et les batraciens pourront même se reproduire ; avec une mare de 20 m2, ça se complique... il vous faudra faire de gros travaux de terrassement coûteux et parfois problématiques. Les formes arrondies (en haricot, en huit, ovale ou ronde) permettent un bon compromis entre harmonie et facilités techniques, mais la créativité des résidents ne doit pas être négligée pour autant.
  • Le profil d’une mare doit comporter une zone profonde et des paliers. Vous pouvez créer une pente douce à l’extrémité nord de votre mare pour qu’elle soit plus ensoleillée.

Les étapes de création dʼune mare

Ces étapes concernent le cas le plus fréquent d’imperméabilisation de la mare par une bâche.
  • Préparez le terrain en traçant au sol le contour des berges de la mare.
  • A l’aide de pelles et de bêches, creusez successivement les paliers, et évacuez les déblais avec une brouette.
  • N’oubliez pas de garder la terre du premier palier : vous l’utiliserez pour réaliser des aménagements autour de la mare.
  • Enlevez toute aspérité (racines, pierres), installez un grillage fin de 1cm de maille contre les campagnols, et recouvrez de 5-10 cm de sable un peu mouillé.
  • Etalez une toile géotextile, pour éviter la remontée des racines, puis une bâche en caoutchouc pour assurer l'étanchéité. Prévoyez la dimension de la mare, plus sa profondeur et 30 cm de chaque côté. Fixez-les aux rives.
  • Mélangez du sable et de la terre venant du fond du trou creusé et déposez le mélange sur les paliers (ne mettez que du sable sur certains paliers a fin que les plantes aquatiques ne se développent pas trop).
  • Pour la mise en eau, utilisez de préférence de l’eau de pluie. Si vous l’avez stockée dans des bidons, faites attention à ne pas déformer le fond de la mare en la versant.
  • Enterrez les bords de la bâche dans une tranchée creusée tout autour. Remettez la couche d'herbe sur le bord pour cacher la bâche et décorez les rives avec sable, gravier, pierres...
  • Pour installer des plantes aquatiques, prélevez des plantes d’autres mares de votre région (joncs, massette, iris, menthe...), en faisant attention à ne pas prélever d’espèces protégées, et replantez les en vous assurant qu’elles sont immergées au même niveau qu’elles l’étaient sur le lieu de prélèvement.

CONSEILS ET ASTUCES

  • N’introduisez surtout pas d’animaux sauvages dans votre mare. Non seulement c’est illégal mais ce n’est pas utile car les premiers organismes vivants s’y établiront spontanément en quelques jours. Et n’y mettez pas de poissons car la mare est un trop petit écosystème pour ce type de prédateur.
  • Prévoyez de clôturer votre mare pour empêcher l’accès des très jeunes enfants aux berges.
  • N’oubliez pas de communiquer auprès de tous les résidents sur l’intérêt de créer une mare dans l’espace vert. La tenue d’une série de stands d’information et d’animation peut même être planifiée parallèlement aux travaux afin de présenter l’avancée des travaux et d’aborder des thèmes liés à la biodiversité de la mare.
  • Votre mare peut devenir un véritable support pour organiser avec les enfants des séances d’observation et de suivi de la biodiversité.
Pelles, bêches, toile géotextile, bâche, grillage, sable, gravier, pierres plates, plantes aquatiques de votre région.
Guides « Créer une mare », « Gérer une mare »,et « A la découverte de la mare » (en vente sur le catalogue des clubs CPN (Connaître et Protéger la Nature) : www.fcpn.org)
Guide de gestion différenciée (chapitre "créer une mare") : www.natureparif.fr

© Biodiv’ille - Mentions légalesFinanceursPlan du site - Contact - Crédits